Faire ce qu’on aime et aimer ce qu’on fait

Il était prévu de garder ce titre pour un texte sur le 10ème anniversaire de l’Hôtel des Horlogers. Mais souvent les choses ne se passent pas comme prévu, et aujourd’hui nous le dédions à  Philippe Rochat, grand cuisinier et grande personnalité, qui nous a quitté très tôt, trop tôt.

Faire ce qu’on aime et aimer ce qu’on fait, Philippe Rochat l’a vécu… et il nous l’a transmis : La passion. Sa passion pour la cuisine mais aussi sa passion pour l’être humain.

Dans notre métier nous sommes au service des gens, tous les jours. Des personnes riches ou moins riches, célébrités et des personnes comme vous et moi… quand ils vont manger au restaurant, ils ne veulent pas juste se nourrir, mais vivre une expérience.

Nous avons la possibilité d’offrir des moments de bonheur, de détente, des moments de bien-être autour d’une assiette.

Cette possibilité il faut la saisir, et c’est cela, que Monsieur Rochat Lire la suite Faire ce qu’on aime et aimer ce qu’on fait

100 tableaux pour 100 ans

Nous avons de la chance, car depuis 10 ans les murs de l’Hôtel des Horlogers sont décorés avec des magnifiques œuvres de Walter Mafli. 10 années, pendant lesquelles une belle amitié s’est tissée avec le collectionneur de ces tableaux, Charles Thut et son épouse Cécile. Ils viennent souvent nous rendre visite afin de les admirer, et de raconter aux amis et aux amateurs d’art leurs anecdotes. Pour les 100 ans de son vieil ami  Walter Mafli, Charles avait envie d’offrir à lui et à tous ceux qui aiment son art, un cadeau très spécial : une exposition de 100 tableaux pour ses 100 ans ! Cette idée nous a tout de suite enthousiasmé et nous avons tout mis en œuvre pour réaliser ce beau projet ! Et voilà, aujourd’hui vous pouvez venir admirer le résultat d’une belle collaboration en hommage à une très belle personne ! Découvrir plus

Exposition_Mafli_Hotel des Horlogers_le Brassus

Walter Mafli „C’est peut-être pour transcender une enfance en noir et blanc que Walter Mafli s’est inventé une existence en couleur“, écrit le peintre Jef Gianadda dans la préface du livre pour le centenaire de Mafli. On ne peut mieux le dire.

Lire la suite 100 tableaux pour 100 ans

Menu divin et des vins d’enfer

De Satigny au Brassus, L’Hôtel des Horlogers et la Cave Domaine du Paradis, vous convient à un voyage céleste à travers un accord mets et vins divin ! Les plats, créés avec raffinement par notre chef Rudy Pacheco et son équipe, les vins, sélectionnés avec soin et dévotion par le diablotin Didier Cornut, s’accompagnent à merveille pour vous faire passer une soirée au paradis ! Mais qui est ce diablotin ? Nous lui avons posé la question … Lire la suite Menu divin et des vins d’enfer

Le temps, nous courons tous après le temps !

Ici à la Vallée de Joux, au berceau de la haute Horlogerie, on a quand même l’impression que le temps passe plus lentement.

C’est peut-être, parce que les horlogers ont besoin du temps pour fabriquer les pièces minuscules et très précises pour leurs chronomètres… c’est peut-être parce que le fromager doit laisser du temps à son fromage pour mûrir, ou encore parce que les épicéas dans notre forêt magique du Risoud poussent lentement, 300 à 400 ans, avant de nous offrir leur bois précieux pour fabriquer des instruments et des haut-parleurs en bois de résonance. C’est peut-être parce les gens d’ici, les combiers, comme ils sont appelés, prennent le temps de s’arrêter un moment et de respirer un bon bol d’air pur afin de savourer le moment présent dans la belle nature de leur Vallée.

C’est peut- être un peu de tout ça.

Nous avons invité les acteurs du tourisme du canton de Vaud et de la France voisine le jeudi 12 mars passé à une journée découverte à la Vallée de Joux, et afin de leur faire vivre notre notion du temps, nous leur avons concocté un joli programme avec les visites des attractions touristiques locales. Lire la suite Le temps, nous courons tous après le temps !

La première fois

Où elle est donc, cette Vallée de Joux?
A seulement 45 minutes en voiture de Lausanne et de Genève, bien nichée entre le col du Mont d’Orzeires, le col du Mollendruz, le col du Marchairuz ou encore le col de la Givrine se trouve à 1000m d’altitude un petit coin de paradis ou la nature est restée intacte, La Vallée de Joux. Oui, d’où qu’on vienne, il y a un col à franchir. La Vallée se mérite! Déjà sur le chemin en voiture ou en train on peut observer le changement du paysage et admirer depuis certains endroits une vue imprenable sur le lac Léman et la chaîne des Alpes. Une fois la montagne franchie, la Vallée de Joux vous attend avec ses étendues et pour la saison elle s’est vêtue d’une robe blanche et scintillante afin de vous conquérir ! Dame nature est généreuse ici, elle vous offre l’air pur et un vaste paysage avec plaines, forêts, lacs et montagnes à découvrir. Au milieu de toute cette richesse, au petit village Le Brassus, se trouve l’Hôtel des Horlogers, qui accueille chaleureusement tous ces amoureux de la nature et des sports d’hiver, ceux qui cherchent une pause dans leur quotidien bien chargé. Venez vous aussi découvrir ce petit coin de paradis si près et en même temps si éloigné de l’agitation des villes. Afin de vous permettre d’explorer librement les grands espaces de notre belle Vallée de Joux, l’Hôtel des Horlogers vous offre la location des raquettes ou des skis de fond.

Sina Frey
Directrice de l’Hôtel des Horlogers
T: +41 21 845 08 45
E: reception@hotel-horlogers.ch

%d blogueurs aiment cette page :